Histoire d'occuper les enfants le mercredi ou le vikende, je vous propose une des activités que j'ai faite avec mon groupe de 3 ans du centre de loisirs : un pantin pingouin, succès au rendez-vous (enfin, une activité qu'ils ont adoré, ça fait plaisir ^^)

Matériel :
- du carton de récup (emballages de céréales, biscuits ou tout autre boite en carton, les chocolats de Noël ont été une grosse source de carton de récup pour moi !)
- de la ficelle
- 2 attaches parisiennes
- de la peinture
- des ciseaux
- un peu de colle
- une perle ou un cotillon (facultatif)
- un compas ou une aiguille pour percer les trous

_tape_01_tape_02Commencez par tracer le corps, les ailes, les pattes et le bec du pingouin sur la face non imprimé du carton. Vous pouvez même laisser les enfants redessiner les contours à l'aide d'un gabarit en carton fort.
Découpez proprement les formes (ou laissez l'enfant le faire s'il y arrive)

Faites-lui peindre les ailes en noir, le contour du corps en noir, le ventre en blanc, le bec et les pattes en jaune/orange. Vous pouvez aussi lui laisser la palette et peindre les différentes parties de la couleur qu'il veut _tape_04_tape_03(j'ai eu des pingouins avec une aile orange, ou bien une patte jaune et une orange, z'étaient très sympas comme ça !).

Laissez bien sécher la peinture. Collez le bec et les pattes sur le corps. Dessinez les yeux au feutre si vous ne les avez pas faits à la peinture.
Percez les épaules à l'aide d'une pointe de compas ou d'une aiguille. Percez les ailes en haut (à peu près au centre) et le deuxième trou doit se trouver au dessus du premier (et décalé vers l'intérieur de l'aile). Plus il sera à la verticale du premier trou, plus les ailes se lèveront _tape_06_tape_05(mais trop à la verticale, il devient difficile de tirer sur la ficelle).

Assemblez les ailes au corps en passant les attaches parisiennes dans les trous d'épaules, puis dans le trou central de chaque aile.
Reliez les ailes à l'aide de la ficelle à l'endroit où les deux trous sont les plus proche. Tendez bien la ficelle sinon votre pantin ne bougera pas d'un poil.

Nouez au centre de cette première ficelle une deuxième qui permettra en tirant dessus de faire bouger les ailes. Vous pouvez nouer le bout pour qu'il soit plus facile à attraper ou y attacher une perle.

Votre pantin est terminé, mais vous pouvez aussi lui percer le sommet de la tête et y faire passer une boucle afin de le suspendre au mur.